La Consolation éternelle

Date : 15/2/2000 @ 22:14 La Consolation éternelle

Il y a consolation et consolation. Il y a des consolations temporaires; mais il y a surtout la consolation éternelle.

Dieu essuiera toute larme

J'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. (Apocalypse 21:3-4)

Au ciel, nous passerons l'éternité avec Dieu Lui-même. Alors Il essuiera toute larme de nos yeux,  la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses disparaîtront. Que signifie cette vérité? N'est-ce pas que c'est la consolation éternelle?

C'est aujourd'hui que nous pleurons ou qu'il nous arrive de pleurer. Nous connaissons la mort, le deuil, le cri, la douleur; mais nous avons la bonne promesse que ces premières choses disparaîtront.  S'il y aura besoin de pleurer, de verser les larmes, Dieu Lui-même et je l'écris bien, Dieu en personne, Dieu Lui-même essuiera toute larme de nos yeux. C'est certain et c'est vrai, au ciel, nous serons dans la consolation éternelle.

une demeure éternelle

Sans beaucoup de commentaire lisons  2 Corinthiens 4:16 -5:10

4:16 C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même lorsque notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.
4:17 Car un moment de légère affliction produit pour nous au-delà de toute mesure un poids éternel de gloire.
4:18 Aussi nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont momentanées, et les invisibles sont éternelles.
5:1 Nous savons, en effet, que si notre demeure terrestre, qui n'est qu'une tente, est détruite, nous avons dans les cieux un édifice qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite par la main des hommes.
5:2 Aussi nous gémissons dans cette tente, désireux de revêtir notre domicile céleste par-dessus l'autre,
5:3 si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus.
5:4 Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dévêtir, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit absorbé par la vie.
5:5 Et celui qui nous a formés pour cela, c'est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l'Esprit.
5:6 Nous sommes donc toujours pleins de courage et nous savons qu'en demeurant dans ce corps, nous demeurons loin du Seigneur,
5:7 - car nous marchons par la foi et non par la vue, -
5:8 nous sommes pleins de courage et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur.
5:9 C'est pour cela aussi que nous mettons notre point d'honneur à lui être agréables, soit que nous demeurions (dans ce corps), soit que nous le quittions.
5:10 Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu'il soit rendu à chacun d'après ce qu'il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en mal.

Aujourd'hui, notre homme extérieure se détruit. Nous connaissons  des moments de légères afflictions, nous gémissons, nous sommes accablés et nous loin du Seigneur. Et il nous faut regarder non aux choses visibles, être trouver vêtus, tout courageusement marcher par la foi et être agréables au Seigneur.

Ainsi notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour avec un poids éternelle de gloire. Nous avons la cité d'or, la cité céleste, la demeure éternelle, oeuvre de Dieu Lui-même. là, nous serons près du Seigneur dans la consolation éternelle.

une consolation éternelle

Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même et Dieu notre Père, qui nous a aimés et nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, 2 Thessaloniciens 2:16

Dieu nous a donné une  consolation éternelle. Je comprends d'abord que la consolation éternelle existe et que Dieu nous l'a donnée. Seulement, nous ne sommes pas encore dans l'éternité pour la vivre; mais nous pouvons déjà savoir la manière dont Dieu opère les choses.

ConsolatioN!